L'Alsace, terre de vignesChaque année, des milliers de touristes sillonnent ses sentiers et ses routes : l’Alsace offre une multitude de paysages et bénéficie d’un patchwork de sols tout à fait extraordinaire. Cette région, qui bénéficie d’un climat sec et ensoleillé, possède aussi une géologie complexe née de la séparation des Vosges et de la Forêt Noire. Ses vignes sont idéalement exposées, bien souvent en coteaux, en plein sud.

 

Sa situation géographique raconte aussi une histoire : celle d’une culture amenée dès le début de notre ère par les Romains, puis ravivée par les Mérovingiens et les Carolingiens qui font grande consommation de ce vin « tonique et qui rend gai ».


 
La viticulture alsacienne atteint son apogée au cours du XVIème siècle. Cette période de prospérité est brutalement interrompue par la guerre de 30 ans qui laisse la région livrée au pillage, aux fléaux et au déclin de la démographie et de toutes les activités marchandes.
Le vignoble alsacien renaît véritablement au lendemain de la première guerre mondiale lorsque les viticulteurs s’engagent dans une politique de qualité en choisissant de produire des vins élaborés à partir de cépages typiques.

 

L'Alsace, terre de vignesDès 1945, cette politique est prolongée par la délimitation des aires du vignoble et la fixation de règles strictes de production et de vinification. Enfin, elle est couronnée
par la reconnaissance des Appellations d’Origine Contrôlées Alsace en 1962, Alsace Grand Cru en 1975 et Crémant d’Alsace en 1976.

 

Aujourd’hui, l’Alsace compte 51 Grands Crus qui font rayonner la région en dehors de ses frontières, ainsi que de nombreux Crémants qui contribuent à son effervescence.

Additional information